De la rhétorique grecque au Muaythai, il n’y a qu’un pas…

Une amie se confiait à moi l’autre soir, ça donne ce papier d’humeur… « Ce qui ne me touchait pas, ce qui ne m’agitait pas et ne me tenait pas aux entrailles, je me suis toujours abstenu de l’exprimer » affirmait Goethe. Et bien là, ça me touche, cela me met en rage même, car j’entends ça trop souvent.

Lire la suite

Publicités