Prix Nobel : un coup pour rien…


Je suis un fan, un supporter d’Obama, néanmoins on vient de lui attribuer le Prix Nobel de la Paix plus pour « ce qu’il pourrait faire » que pour « ce qu’il a fait », pour l’espoir qu’il fait naître, plus que pour ce qu’il a réalisé.

D’ailleurs beaucoup de réactions, positives certes, le montrent bien, on parle plus d’espoir que de réalisations concrètes.

Le comité norvégien l’avoue presque « On espère bien sûr qu’il y aura des changements concrets dans le temps mais […] nous avons eu le sentiment qu’il était approprié de le renforcer autant que l’on peut dans sa lutte continue pour ses idéaux ».

Je ne crois pas que Barack Obama ait besoin d’être « renforcé », là on se moque du monde. Il n’est pas emprisonné ou en train de lutter au fin fond de la Birmanie ou de l’Iran, c’est un Président médiatique, et le Président des Etats Unis. Un Prix Nobel ne lui donne aucune marge de manoeuvre suppémentaire, n’apporte rien de plus, c’est « un Prix Nobel pour rien », pour se faire plaisir.

A l’instar d’autres voix, le Polonais Lech Walesa, lui aussi prix Nobel de la paix en 1983, a estimé justement que ce prix était prématuré. 

J’aurais préféré que le Prix Nobel récompense le travail d’une ONG par exemple, ou de quelqu’un qui se bat dans son pays pour la paix, la démocratie – ce n’est malheureusement pas ce qui manque – pour le mettre en lumière, braquer les projecteurs sur lui et éviter qu’il se retrouve en prison, ou assassiné, dans l’ombre et l’indifférence.

C’est cela que devrait faire le Prix Nobel, et qu’il a déjà fait d’ailleurs, mettre en lumière, pour éviter l’obscurité.

Cela pourtant ne suffit pas, bien sur. Aung San Suu Kyi, par exemple, Prix Nobel, est toujours détenue en Birmanie, pendant que Total s’enrichit avec la junte militaire. Qui en parle?

Aujourd’hui les jeunes iraniens crèvent de ne pouvoir vivre dans un pays libre. Qui en parle ?

Aujourd’hui les opposants chinois sont emprisonnés. Qui en parle?

Parmi les lauréats potentiels figuraient le moine bouddhiste vietnamien Thich Quang Do, le leader d’opposition zimbabwéen Morgan Tsvangirai, le dissident cubain Oswaldo Paya, l’opposant au régime chinois Hu Jia, l’avocate tchétchène Lidia Ioussoupova, etc

Qui va en parler? qui va en parler maintenant?

Un Prix Nobel de la Paix aurait mis la lumière sur l’un d’entre eux.

Barack, tu as tout mon soutien, mais du boulot.. pour avoir eu le Nobel avant de le mériter.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Blog Stats

    • 67,419 visites
  • Wikio - Top des blogs - Divers

  • Personal Blogs - BlogCatalog Blog Directory